L'objectif de ce document est d'analyser l'évolution des déterminants de la demande de soins pendant le processus de décentralisation au Cameroun. À cette fin, une analyse des statistiques de résidus et de phi normalisées ajustées a été réalisée à l'aide des données des trois premières enquêtes sur les ménages camerounais (ECAM).


Les résultats montrent que, dans le processus de décentralisation, les individus se sont éloignés des soins de santé traditionnels au profit des vendeurs de drogue informels, dont la fréquentation a régulièrement augmenté; la demande de soins modernes publics et privés a d'abord diminué entre 1996 et 2001, puis augmenté de 2001 à 2007. En outre, une augmentation, puis une diminution du nombre de déterminants significatifs de la demande de soins peuvent être observées au cours de la période.


Deux recommandations principales peuvent donc être formulées en vue d’améliorer la demande de soins: i) améliorer l’offre de soins grâce à une véritable organisation de la médecine traditionnelle, une lutte sans relâche contre la vente informelle de médicaments, une amélioration de la qualité des services et les ressources humaines dans le secteur public, ainsi que la collaboration et la synergie d'actions entre les différents prestataires de soins; (ii) améliorer l'accès aux soins des ménages pauvres et des femmes par le biais de programmes spécifiques pour ces ménages.